Polygamie, et si je vivais ma vie ?

Samba
3 min readNov 7, 2021

Alors que l’Occident nous dicte sa noble manière de vivre depuis l’esclavage, quitte à nous éradiquer lorsqu’on gêne, je me dis qu’il est grand temps d’assumer ma culture, ma religion, ma vie, ma polygamie.

Revendiquer sa manière de vivre n’a pas lieu d’être. Elle relève de la vie privée, ne regarde personne. Mais le harcèlement médiatique mensonger nous pousse finalement à devoir sortir de nos retranchements. Sommes-nous des criminels à vivre avec plusieurs épouses ? Ne font-ils pas la même chose secrètement.

Leur vie privée finit toujours par éclater au grand jour. On retrouve des militants anti-homosexualité amateurs de gang-bangs gays, des hommes politiques pédophiles, des coureurs de jupons… ça n’en finit pas.

La vérité est très simple : ils rêvent tous de notre vie. Le vrai problème se trouve être leur guerre montée de toute pièce contre l’Islam, dernier rempart au mondialisme. La polygamie fait partie du programme, ok. C’est de bonne guerre au final. Ils ne feront que prouver que notre vie est vertueuse au devant des leurs.

Je suis marié à quatre épouses. Je suis bien sûr musulman, bien pratiquant. J’ai une armée d’enfants qui grandissent dans une même cour, heureux de leur fratrie, respectueux des mères de chacun. Au quotidien, je suis face à l’échec de la propagande française, la stérilité de leur propos, de leur société.

C’est pour cela que j’ai fini par prendre la plume et partir en guerre contre l’énormité de leur mensonge. J’ai mis en orbite un site sur la polygamie, la vraie. Celle que les humains vivent dans le reste du monde, heureux, peu importe leur genre. La vie maritale de la majorité de la planète. Non pas que tout le monde soit polygame, mais que les cultures du monde le vivent au quotidien.

Nul grief contre ceux que ne veulent pas la vivre. Mais les polygames sont-ils en guerre contre les monogames ? Pour être franc, on en a rien à foutre ! À chacun sa vie. Chez nous, au Mali, le monogame est le grand frère du célibataire, il ne vit pas une vie d’homme. C’est culturel, éducationnel, religieux, évident.

Pourquoi donc ces connards d’européens viendraient donc nous dicter notre manière de vivre ? N’est-ce pas l’Afrique qui a enfanté l’Europe ? Que seraient-ils sans nous ? Lorsqu’on a une économie montée sur le dos de l’esclavage, qu’on a gagné sa liberté avec des tirailleurs sénégalais, qu’on a rebâti son pays avec la main-d’œuvre africaine, peut-on venir parader et dicter les règles ? À ce stade de petitesse, normalement, on ferme sa gueule.

Voilà pourquoi je me fous des discours condamnant ma vie privée. Je ris chez moi, en famille. Attendant patiemment le déclin de l’empire, tel que survint celui de Rome.

Polyga.me

--

--

Samba
0 Followers

Polygame résistant et persistant, je vis cette polygamie dont certains rêvent, qui d’autres repousse. Mon mode de vie séculaire s’en tape de vos tendances !